"Le gouvernement wallon multiplie ses efforts"

20/09/12 à 15:25 - Mise à jour à 15:25

Source: Trends-Tendances

(Belga) Interpellé par courrier par la FGTB et le SETCa à propos de la situation d'ArcelorMittal, le Premier ministre Elio Di Rupo a répondu par la même voie aux syndicats. "Le gouvernement wallon multiplie les efforts dans le cadre de ce dossier", a-t-il notamment affirmé.

"Le gouvernement wallon multiplie ses efforts"

"Comme vous l'indiquez, le dossier ArcelorMittal connaît un nouveau développement dramatique suite aux informations récentes sur le nombre d'emplois menacés et sur l'abandon d'investissements nécessaires à la pérennisation de l'activité", a souligné Elio Di Rupo. "Ces annonces accroissent les incertitudes qui étaient déjà fortes depuis qu'ArcelorMittal a fait part de son intention de fermer la phase à chaud. Je comprends parfaitement le désarroi des travailleurs, leur colère mais aussi leur détermination à tout mettre en oeuvre pour maintenir l'activité sidérurgique". Rappelant qu'une conciliation sociale a été demandée par la ministre de l'Emploi, le Premier ministre insiste encore sur la reprise du dialogue social entre les travailleurs et la direction de l'entreprise. "Le gouvernement wallon multiplie les efforts dans le cadre de ce dossier", a ajouté Elio Di Rupo. "Par des contacts étroits avec celui-ci, je suis extrêmement attentif à tous les développements de la situation. Dès lors que son intervention serait jugée nécessaire, le gouvernement fédéral accompagnera les efforts du gouvernement wallon", a-t-il poursuivi. Francis Gomez, président de la MWB-FGTB Liège-Luxembourg, et Egidio Di Panfilo, secrétaire général SETCa Liège, avaient écrit au Premier ministre pour "appeler le monde politique à prendre ses responsabilités" et à faire respecter la loi Renault. (VIM)

Nos partenaires