Le gouvernement wallon a reçu les représentants du groupe

12/06/14 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le gouvernement wallon a reçu jeudi matin les représentants de la société Delhaize Belgique, concernant la restructuration annoncée qui devrait déboucher sur la fermeture de 14 enseignes dont 5 en Wallonie (Eupen, Herstal, Dinant, La Louvière et Tubize), ont indiqué jeudi le ministre-présirent Rudy Demotte, le ministre de l'Économie Jean-Claude Marcourt et le ministre de l'Emploi André Antoine dans un communiqué.

Le gouvernement wallon a reçu les représentants du groupe

Le gouvernement a "largement insisté sur la nécessité que Delhaize assume ses responsabilités et limite au maximum les dégâts sociaux en évitant les licenciements secs, tout en privilégiant des solutions alternatives à la fermeture de magasins". L'exécutif a aussi fait part de son souhait de voir le groupe "se maintenir en Belgique et de s'y ancrer durablement sur base d'une stratégie commerciale porteuse économiquement et respectueuse des travailleurs". Le groupe étant établi sur l'ensemble de la Belgique, c'est le fédéral qui a la main dans ce dossier, notamment concernant la procédure Renault, commentait-on au gouvernement wallon. Il est donc normal, ajoutait-on, que les premiers échanges s'établissent à ce niveau de pouvoir, avant que les Régions y soient associées via les ministres-présidents. Le Premier ministre Elio Di Rupo, la ministre de l'Emploi Monica De Coninck et les vice-Premiers ministres rencontreront les délégations syndicales de Delhaize Belgique vendredi à 10h au Lambermont. Ils s'étaient déjà entretenus mercredi matin avec l'administrateur délégué de Delhaize Belgique Denis Knoops. (Belga)

Nos partenaires