Le gendarme boursier américain soupçonne un délit d'initiés dans le rachat de Heinz

16/02/13 à 03:22 - Mise à jour à 03:22

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le gendarme boursier américain (SEC) a annoncé avoir obtenu de la justice le gel des actifs d'un compte de courtage basé en Suisse et soupçonné d'avoir été utilisé dans le cadre de délits d'initiés autour du rachat du géant du ketchup Heinz.

Le gendarme boursier américain soupçonne un délit d'initiés dans le rachat de Heinz

La Security and Exchange Commission "a obtenu un ordre de justice pour geler les actifs d'un compte de courtage basé à Zurich, en Suisse, qui a été utilisé pour récolter plus de 1,7 million de dollars avec des opérations réalisée avant l'annonce publique hier de l'acquisition de Heinz", indique-t-elle dans son communiqué. On ignore à qui appartient le compte en question. Cette mesure "assure que d'éventuels bénéfices illégaux ne puissent pas être siphonnés de ce compte pendant que l'agence poursuit son enquête sur des échanges suspects", ajoute-t-elle. Berkshire Hathaway, la holding du milliardaire Warren Buffett, et 3G Capital, le fonds brésilien actionnaire majoritaire de la chaîne de restauration rapide Burger King, avaient annoncé jeudi le rachat de Heinz (et de ses dettes) pour 28 milliards de dollars. La perspective de cette transaction, qui n'avait pas du tout filtré à l'avance, avait fait bondir l'action du groupe de 20% jeudi. La SEC fait valoir dans sa plainte, déposée devant un tribunal new-yorkais, que "des courtiers inconnus ont fait des paris risqués sur une hausse de l'action Heinz" le jour précédant l'annonce. (OSA)

Nos partenaires