Le brésilien JBS, leader mondial de la viande de boeuf, devient le numéro 1 de la volaille

12/09/13 à 22:51 - Mise à jour à 22:51

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'agence brésilienne de défense de la concurrence a donné jeudi son feu vert à l'achat par JBS de la société Seara, ce qui fait du groupe brésilien, déjà leader planétaire de la viande de boeuf, le numéro un mondial de la volaille.

"Le Conseil administratif de défense économique (CADE) a annoncé l'approbation de l'opération d'achat des actifs de Seara Brasil", branche porcine et avicole du groupe brésilien Marfrig, et de Zenda, sa société de production de cuir, affirme le groupe JBS Friboi dans un communiqué. Avec cette opération, annoncée en juin sous forme d'un rachat de dette de 5,85 millions de reais (1,93 million d'euros), le groupe de Wesley Batista supplante l'américain Tyson Foods, jusqu'ici numéro un mondial de la volaille. "En incluant les nouvelles usines, JBS traitera au total quotidiennement 12 millions de volailles, 70.000 porcs, 100.000 peaux de cuir et 50.000 tonnes d'aliments transformés", affirme la société. Selon les chiffres de 2012, Tyson Foods abat pour sa part moins de 6 millions de volailles par jour. "JBS devient le plus grand producteur de volaille au niveau mondial. Le marché montre une claire tendance à l'oligopole, avec quelques producteurs multinationaux qui se partagent l'essentiel des ventes", a commenté Fernando Henrique Iglesias, analyste chez Safras e Mercados. JBS envisage de prendre le contrôle effectif des activités de Seara le 30 septembre, une fois passé le délai pour des recours éventuels contre l'opération. Leader mondial du commerce de protéines animales, JBS Friboi n'est entré sur le marché de la volaille qu'en 2009, avec le rachat de l'américain Pilgrim's Pride. Il a ensuite pris le contrôle en mai 2012 de Frangosul, la filiale brésilienne du volailler français Doux, alors en redressement judiciaire. (Belga)

Nos partenaires