Lamy-Lutti - Les syndicats iront négocier le volet social avec la direction de Lutti

10/01/14 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Trends-Tendances

(Belga) La délégation syndicale a présenté jeudi au personnel la proposition de volet social avancée la veille par la direction de l'entreprise Lamy-Lutti. Les travailleurs ont donné mandat aux syndicats pour négocier avec la direction.

Lamy-Lutti - Les syndicats iront négocier le volet social avec la direction de Lutti

Une centaine de travailleurs ont assisté à cette assemblée au cours de laquelle ont été présentées les propositions de volet social de la direction de l'entreprise Lutti. "Une centaine de travailleurs sur quelques 120 encore actifs dans la société étaient présents, représentant toutes les organisations syndicales de l'entreprise, CSC, CNE, Setca, FGTB et CGSLB", a indiqué olivier Cattelain de la CSC. "Les travailleurs ont voté à l'unanimité pour que l'on négocie le plan social avec la direction et que l'on tente de maximiser ce volet qui est pour l'heure, selon la proposition de la direction, de 1.000 euros brut par année d'ancienneté. La rencontre avec la direction devrait être programmée en début de semaine", a ajouté le représentant du syndicat chrétien. De son côté, le SETCa a annoncé vendredi matin dans un communiqué qu'il rencontrerait les employés de Lutti le lundi 13 janvier. Le syndicat socialiste entend exiger la désignation d'un conciliateur social pour le non-respect des lois sur les fermetures d'entreprises et sur les cas de force majeure. Il demandera au conciliateur qu'il veille au paiement d'une indemnité légale de préavis à l'ensemble du personnel et l'instauration d'un volet social décent. L'ensemble des travailleurs, en chômage temporaire depuis octobre dernier à la suite de l'incendie qui a ravagé l'usine Lutti à Bois-d'Haine, deviendront chômeurs complets à partir du 13 janvier. (Belga)

Nos partenaires