La vidéo du parachutiste épileptique, un coup marketing bien ficelé

04/03/15 à 09:19 - Mise à jour à 16:21

Source: L'express

La vidéo du parachutiste en pleine crise d'épilepsie vous a certainement donné des frissons. Vue plus de neuf millions de fois sur YouTube depuis sa mise en ligne dimanche dernier, il s'agirait en fait d'un coup marketing bien calibré. Explications.

La vidéo du parachutiste épileptique, un coup marketing bien ficelé

Capture d'écran YouTube © YouTube / Nomadic Adrenaline

Le sauvetage du parachutiste par son moniteur australien a bel et bien eu lieu, tous deux l'ayant confirmé à la chaîne ABC. Pour autant, comme le révèle L'Express, ils auraient bénéficié d'un petit coup de pouce pour "faire le buzz".

La vidéo a été postée via un mystérieux compte YouTube, "Nomadic Adrenaline", dont il s'agit de l'unique publication. À première vue, le parachutiste semble en être à l'origine puisqu'il raconte même sa mésaventure en détail dans la description. Mais en y regardant de plus près, un petit détail fait tiquer.

En tout petit, on peut lire dans cette description une référence à "Jukin Media". En se rendant sur le site de cette entreprise américaine, basée à Los Angeles, on s'aperçoit que l'on est bien loin de l'amateurisme que l'on croyait deviner derrière la vidéo. Jukin Media se dit spécialisée dans les "vidéos virales". En d'autres termes, elle achète des contenus, et les droits qui vont avec, pour en faire un "phénomène".

Pour illustrer les méthodes bien rodées de Jukin Media, prenons l'exemple bien concret de cette vidéo du parachutiste. L'entreprise californienne la repère sur le Net dimanche, alors qu'elle ne comptabilise même pas 300.000 vues. Elle va alors racheter les droits du contenu pour multiplier ce chiffre de manière exponentielle. Cette promotion éclair n'aurait pu se faire sans la complicité de sites internet "comme Buzzfeed ou le Huffington Post". D'autres médias ont par ailleurs signé un partenariat directement avec Jukin Media, à qui ils rachètent les droits des contenus. Parmi eux, CNN, NBC, MTV, ou encore Fox News.

Au bout du compte, des vidéos a priori innocentes se transforment en un business juteux et florissant. Depuis sa création, Jukin Media est parvenu à accumuler pas moins de cinq milliards de vues au total. Quand on sait que sur YouTube, un millier de vues rapporte 1$, auquel il faut ajouter les "revenus tirés de contrats tissés avec les médias", on comprend vite l'intérêt et l'essor de telles entreprises.

Reste à savoir ce qui succédera à la vidéo des opossums qui mangent un melon, de Bibi la chèvre qui sympathise avec un cheval, ou encore celle du bébé qui n'arrête de pleurer que lorsqu'il entend le dernier CD de Katy Perry - des vidéos toutes propulsées au rang de 'buzz' par Jukin Media. Car en dépit d'une concurrence de plus en plus rude, notamment de la part de Viral Spiral, la source de dollars n'est pas prête à se tarir.

En savoir plus sur:

Nos partenaires