La troïka dans la "phase finale" de discussions avec Athènes

31/10/12 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Trends-Tendances

(Belga) La troïka, composée de l'UE, la BCE et le FMI, est entrée dans "la phase finale" des négociations avec la Grèce sur le paquet d'économies qu'Athènes doit réaliser pour assurer son avenir dans l'euro, a indiqué mercredi le ministre français de l'Economie Pierre Moscovici.

La troïka dans la "phase finale" de discussions avec Athènes

"On est franchement dans une phase terminale, finale de discussions avec la Grèce", a expliqué M. Moscovici, interrogé par la chaîne de télévision BFM TV et la radio RMC. "Il faut que dans le mois qui vient nous soyons capables de donner une réponse structurelle au problème de la Grèce", a-t-il ajouté. "Nous sommes sur le point, je l'espère, je le crois, c'est très compliqué mais ca va se passer je crois, de trouver une solution structurelle définitive sur la Grèce", a-t-il insisté, soulignant qu'il faudra "débloquer les tranches de prêts mais avec des contreparties qui seront des efforts faits par la Grèce, de manière considérable". Le Premier ministre grec Antonis Samaras a annoncé mardi avoir trouvé un accord avec les créanciers du pays (Union Européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) sur les économies réclamées au pays contre la poursuite de leur aide massive. M. Moscovici avait rencontré mardi son homologue allemand Wolfgang Schäuble à la veille d'une importante réunion par téléconférence entre les ministres des Finances de la zone euro au sujet de la Grèce, qui a demandé un sursis de deux ans pour redresser ses finances. Les ministres des Finances de la zone euro, qui suivent de près le dossier, doivent également se réunir le 12 novembre pour examiner le détail du paquet de mesures, mais tiendront peut-être une première réunion dès le 8 novembre. La Grèce doit impérativement obtenir avant le 16 novembre une tranche de 31,2 milliards d'euros, dont le versement est retardé depuis juin par ses créanciers dans l'attente du bouclage d'un accord, pour éviter de devoir faire défaut sur un remboursement d'emprunt. (PVO)

Nos partenaires