La relance de l'économie n'est pas sans inconvénient pour le traitement des déchets

27/06/18 à 16:44 - Mise à jour à 16:48

La Flandre est confrontée à un déficit de capacité de traitement des déchets résiduels des entreprises. Une modification récente de la législation en Wallonie amplifie ce problème.

"Cela fait 13 ans que je travaille dans ce secteur et nous n'avons jamais mis de déchets en décharge en Wallonie. Les six derniers mois bien", déclare Wim Geens, Managing Director de Renewi Belgium. La société, née l'année dernière de la fusion de Van Gansewinkel et Shanks, est désemparée, à l'instar d'autres entreprises dans son secteur. "Il n'y a pas de problème pour nos clients industriels. Mais certains collecteurs de déchets de plus petite envergure nous demandent de traiter une partie de leurs tonnages, ce que nous sommes parfois amenés à refuser. Sur une base annuelle, nous n'avons pas de solution pour 150.000 à 200.000 tonnes de déchets industriels en Flandre."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires