La province de Hainaut traverse la crise avec des atouts, selon son rapport 2013

31/01/14 à 16:43 - Mise à jour à 16:43

Source: Trends-Tendances

(Belga) La province de Hainaut a présenté son rapport 2013 vendredi à Mons. Le chômage, chez les moins de 25 ans notamment, reste un handicap. Des signes positifs sont entrevus, entre autres au niveau du tissu des PME et de l'exportation. Les aides européennes restent essentielles.

Le Hainaut s'est mieux maintenu en 2011, 2012, 2013 qu'en 2003-2004, mais, malgré des signes de relance, il reste une province wallonne à la traîne dans certains secteurs tels que l'emploi, les revenus, le chômage. "Le Hainaut reste pauvre mais il est en meilleure santé grâce au traitement énergisant des Fonds structurels européens 2007-2013", a indiqué le député provincial Gérald Moortgat. "Nous avons bénéficié de quelque 6,7 milliards d'euros de subsides européens et régionaux depuis 1994 mais nous avons encore besoin d'aide. Les subsides ont permis de boucher les trous économiques dans les années 1994-2000, ils ont permis de reconstruire jusqu'en 2006, mais la crise de 2008 a tout ralenti." Au rayon des signes positifs, on note la baisse du taux de chômage depuis 2009, le Hainaut passant sous la barre des 20% (18,7% en 2012), un taux qui reste supérieur à celui des autres régions. Le chômage chez les moins de 25 ans (23,4%) reste préoccupant. Le Hainaut possède toutefois un fort tissu de PME et affiche un taux de créations d'entreprises supérieur à celui des cessations. Il reste, par ailleurs, le premier exportateur wallon. (Belga)

Nos partenaires