"La pression fiscale tend à s'accroître"

13/06/13 à 12:38 - Mise à jour à 12:38

Source: Trends-Tendances

(Belga) La pression fiscale tend actuellement à s'accroître, estiment 93% des professionnels du chiffre, interrogés dans le cadre d'une enquête nationale menée auprès de 1.500 de ses membres par l'Institut Professionnel des Comptables et fiscalistes agréés (IPCF). L'enquête révèle également que 63% des comptables constatent des difficultés dans la récupération de leurs honoraires, un pourcentage inquiétant et révélateur de la crise économique actuelle, d'après l'IPCF.

Par ailleurs, près de 70% des comptables-fiscalistes agréés estiment que leurs clients ne disposent pas de connaissances suffisantes en gestion. L'IPCF souhaite, à ce titre, tirer la sonnette d'alarme auprès des centres de formation. L'institut estime en effet qu'il est impératif de veiller à ce que les entrepreneurs soient en mesure de gérer au mieux leurs entreprises en cette période économique difficile. Au travers des résultats de l'enquête, il apparaît en outre que les comptables-fiscalistes agréés reconnaissent une amélioration de la qualité des applications électroniques telles qu'Intervat, Tax-on-Web et Biztax. "C'est une réalité, l'administration a veillé à améliorer le confort d'utilisation des outils d'e-government mis à la disposition des professionnels du chiffre. La profession salue ces efforts et, en raison de certaines défaillances, espère vivement que ceux-ci seront poursuivis", indique le président de l'IPCF, Jean-Marie Conter. Enfin, les résultats de l'enquête indiquent que 49% des professionnels du chiffre ne se sentent pas encore suffisamment informés au sujet de la mise en application de la facture électronique et que 44% estiment ne pas encore être suffisamment préparés pour appliquer la loi anti-blanchiment. (Belga)

Nos partenaires