La pauvreté ne cesse de croître en Italie, dénonce Caritas

17/10/12 à 13:09 - Mise à jour à 13:09

Source: Trends-Tendances

(Belga) La pauvreté ne cesse de croître en Italie et implique de nouvelles couches sociales, essentiellement des retraités et des femmes, a indiqué mercredi l'organisation humanitaire catholique Caritas qui dénonce l'absence de politique sociale adéquate.

"La crise renforce la pauvreté que nous connaissions auparavant et fait naître en même temps de nouvelles pauvretés", a déploré Francesco Soddu, directeur de Caritas Italie, lors de la présentation du dernier rapport de son organisation sur la situation sociale dans la péninsule. Selon le rapport, "les politiques sociales actuelles sont clairement incapables de gérer les nouvelles formes de pauvreté, les nouvelles urgences sociales qui ont augmenté en raison de la crise économique et financière". Caritas indique ainsi avoir augmenté de 44,5% son aide matérielle aux plus pauvres au cours des six premiers mois de l'année, par rapport à la même période de l'année 2011, soulignant que le nombre d'Italiens demandeurs d'une assistance a augmenté de 15,2% pendant la même période. Par rapport à 2009, le nombre de femmes aux foyers qui a demandé de l'aide a augmenté de 177,8% tandis que le nombre de retraités dans le même cas a grimpé de 65,6%. Les étrangers représentent toujours la majeure partie des pauvres mais la part des Italiens est passée de 23,1% en 2009 à 28,9% en 2011 et 33,3% lors des six premiers mois de 2012. Caritas a distribué plus de 6 millions de plats chauds en 2011 dans ses 449 cantines réparties sur tout le territoire. L'économie italienne est entrée en récession au quatrième trimestre de 2011 et ne devrait en sortir qu'en 2014. (MUA)

Nos partenaires