La part du bois certifié "durable" dépasse les 40% sur le marché belge

13/03/14 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Trends-Tendances

(Belga) La part des produits en bois certifié sur le marché belge avoisinait en 2012 les 40%, dépassant ainsi l'objectif d'un accord signé en mars 2011 qui prévoyait d'atteindre au moins les 35% d'ici fin 2018, ont indiqué jeudi les fédérations sectorielles.

La part du bois certifié "durable" dépasse les 40% sur le marché belge

Le 1er mars 2011, la Fédération nationale des Scieries, la Fédération belge du Commerce d'importation de bois, la Fédération nationale des Exploitants forestiers et des Marchands de bois (actuelle Union nationale des Entreprises du Bois) et Fedustria, la Fédération de l'industrie du Textile, du Bois et de l'Ameublement, avaient signé un accord avec le ministre de l'Énergie de l'époque, Paul Magnette, afin d'augmenter la part des produits en bois certifié sur le marché belge et de sensibiliser le grand public à l'importance d'une gestion forestière durable. L'accord sectoriel avait pour objectif d'augmenter la part des produits en bois certifié sur le marché belge jusqu'à au moins 35% d'ici fin 2018. D'après une étude récente de la Fondation néerlandaise Probos, qui se consacre à la gestion durable des forêts et aux chaînes forestières durables, cette part avait déjà atteint 40,5% en 2012 sur le marché belge. "Le bois produit durablement provient de forêts qui sont gérées en respectant tous les besoins écologiques, économiques et sociaux des générations actuelles et futures. La certification du bois constitue une des méthodes pour communiquer à propos de cette durabilité. FSC et PEFC sont les systèmes de certification courants sur le marché belge", expliquent les associations. (Belga)

Nos partenaires