Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

03/02/14 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

La guerre du Net a commencé dans le secteur automobile

La voiture de demain sera composée de quatre roues autour d'un moteur et d'une carte SIM ! Ces propos ont été tenus, il n'y a pas si longtemps, par Carlos Ghosn, le patron du groupe Renault-Nissan. Ce qui sous-entend que l'avenir de l'industrie automobile passera plus par la Sillicon Valley que par les sites industriels classiques.

Le patron de Renault a raison, mais ses propos ne concernent pas une période lointaine mais demain : la guerre du Net s'ouvre clairement sur le front automobile ! Après le téléphone, la tablette et la télévision, l'automobile est donc le dernier terminal mobile à être investit par le système d'exploitation Android de Google !

Il suffit de lire la presse économique pour constater que Google a déjà signé une alliance avec Audi, GM, Honda et Huyndai pour embarquer son système d'exploitation Android sur leurs véhicules. La direction de Google espère même voir les premiers véhicules de ce genre sortir des chaines de production fin de cette année... Nous ne sommes donc pas dans la science-fiction mais dans la réalité de demain !

Concrètement, ces nouveaux véhicules seront équipés d'un écran ressemblant à des tablettes Android, et grâce à la connexion 4G, le conducteur et ses passagers pourront naviguer sur des cartes routières, écouter de la musique, téléphoner, regarder des films, faire des recherches et consulter leurs emails. Bien entendu, d'autres usages viendront mais on ne sait pas encore lesquels, car on est au début d'une nouvelle histoire technologique !

Mais c'est aussi une histoire économique, car Google n'est pas seul dans cette aventure, des concurrents comme Microsoft ou Apple sont également dans la course et ont déjà pris langue avec d'autres constructeurs automobiles pour les équiper de leurs propres systèmes d'exploitation. C'est donc une guerre à 3 qui a commencé pour savoir qui arrivera à imposer son système d'exploitation chez un maximum de marques automobiles. On peut donc dire que la guerre du Net a commencé dans le secteur automobile.

Nos partenaires