Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

28/09/11 à 12:36 - Mise à jour à 12:36

La fin de la bulle sur l'or ?

Pensez-vous qu'on assiste à la fin de la bulle sur l'or ? Voilà la question qui est sur toutes les lèvres en ce moment ! Les uns disent que c'est normal et les autres ne comprennent pas.

Tout simplement parce que l'or a beaucoup grimpé ces derniers mois - vers la mi-juillet, quand l'or est passé de 1.500 dollars à 1.600 dollars en une semaine, déjà, cette montée des cours avait semblé trop rapide. Et puis, quand le métal jaune s'est ensuite envolé au-delà des 1.900 dollars en moins d'un mois, il était clair que le risque de correction était grand. Et pourtant, pas mal d'experts continuaient à dire que l'or, vu le désordre économique ambiant, pourrait grimper au-delà des 2.000 dollars l'once, voire même à 5.000 ou 10.000 dollars l'once d'ici quelques années .

Et puis patatras, le métal jaune a commencé à dévisser et à perdre 300 dollars l'once par rapport à son niveau le plus haut atteint, je vous le rappelle, au début de ce mois de septembre ! Vendredi dernier, l'or a même perdu presque 6% en une seule journée ! C'est d'autant plus étonnant que rien, absolument rien n'a changé. L'économie mondiale va mal et risque de tomber en récession - la Grèce n'est pas sauvée, les banques souffrent de la défiance des marchés financiers... Bref, tout est en place pour que l'or continue à grimper. Même l'indice de la peur en Bourse est en hausse, mais rien n'y fait : le métal jaune a plongé. D'où la question : pourquoi ce paradoxe ?

Je ne dis pas que c'est la vérité, mais voilà ce qui circule sur les marchés pour expliquer la baisse de l'or. La première, c'est que des fonds d'investissement ont perdu de l'argent avec la débâcle boursière de ces dernières semaines, ils ont donc vendu de l'or pour couvrir leurs pertes. D'autres disent que ces mêmes fonds ont vendu de l'or, non pas pour compenser leurs pertes en actions, mais justement pour acheter des actions qui ont été injustement matraquées et donc pour pouvoir les acheter à très bas prix. Et puis, la troisième raison, qui explique la baisse de l'or, ce sont les augmentations des appels de marge - les appels de marge ce sont des sortes de dépôts que les spéculateurs doivent verser à une autorité AVANT de spéculer sur l'or par exemple. Si on augmente votre dépôt, cela vous laisse par définition moins de marge pour spéculer, et c'est ce qui expliquerait aussi la baisse du cours de l'or. Mais bon, certains experts restent confiants et pensent - au contraire - que ceux qui ont raté le train de l'or, peuvent profiter de cette baisse de l'or pour entrer à meilleur prix sur le marché ! Bien entendu, ces experts - incorrigibles optimistes - pensent que l'or a encore de beaux jours devant lui.

Nos partenaires