La filiale financière belge d'ArcelorMittal n'a payé que 0,73% d'impôts en 2012

05/12/13 à 07:41 - Mise à jour à 07:41

Source: Trends-Tendances

(Belga) En 2012, la filiale financière belge d'ArcelorMittal a connu un taux d'imposition de 0,73% au lieu du taux officiel de 33,99%, ne payant ainsi que 2.541.000 euros d'impôts pour un bénéfice de 345.976.000 euros. Cette réduction fiscale a été rendue possible via les intérêts notionnels, indique le PTB jeudi dans un communiqué. ArcelorMittal se trouve dans le top 3 des sociétés basées en Belgique qui bénéficient le plus des intérêts notionnels.

La filiale financière belge d'ArcelorMittal n'a payé que 0,73% d'impôts en 2012

Le montant des déductions fiscales a atteint 346.072.247 d'euros. "En 2012, l'annonce de la fermeture de la phase à chaud avait déjà été faite. En janvier 2013, la direction annonçait la fermeture des lignes supplémentaires. Notre gouvernement avait pourtant jugé scandaleux que des entreprises comme Mittal puissent bénéficier de telles exonérations. Mais dans les faits, il a continué à laisser faire", a déploré le porte-parole national du PTB, Raoul Hedebouw. (Belga)

Nos partenaires