La faillite sur aveu de la Cristallerie du Val Saint-Lambert prononcée

14/10/13 à 20:12 - Mise à jour à 20:12

Source: Trends-Tendances

(Belga) La faillite sur aveu de la Cristallerie du Val Saint-Lambert a été prononcée lundi par le tribunal de commerce de Liège. Trois curateurs ont été désignés parmi lesquels Me Stas de Richelle et Me Renette, déjà commissaire dans la procédure de réorganisation judiciaire qui avait été prolongée, en juillet dernier, jusqu'au 25 octobre.

La faillite sur aveu de la Cristallerie du Val Saint-Lambert prononcée

Une assemblée générale du personnel s'est tenue lundi après-midi. Les curateurs ont annoncé que l'entreprise ne disposait plus de suffisamment de liquidités pour assurer les salaires. Les C4 seront envoyés ce mardi, précise Mario Curto, délégué principal FGTB. Les curateurs mais également les syndicats vont oeuvrer dans les prochaines semaines pour permettre à ce dossier d'atterrir, même si la tâche sera ardue. "Les chances sont minces mais nous devons tout faire car les travailleurs des Cristalleries, qui ont déjà connu 5 faillites, le méritent. La qualité de leur travail est reconnu dans le monde entier", précise Marc Goblet, président de la FGTB Liège- Huy-Waremme qui suit avec attention ce dossier. La piste menant à Lalique (France) reste d'actualité mais d'autres repreneurs, suite à cette faillite, pourraient se manifester à nouveau. "J'espère que ce ne sera pas pour uniquement racheter le stock. Nous voulons un plan industriel crédible afin de lever également les réticences de la commission européenne afin que le repreneur ne rembourse pas à la région wallonne les 3 millions d'euros investis en 2008 lors de la reprise par MM. Onclin et Grivegnée", conclut M. Goblet. (Belga)

Nos partenaires