La facture d'électricité va continuer à augmenter en raison de mesures publiques

27/12/12 à 08:32 - Mise à jour à 08:32

Source: Trends-Tendances

(Belga) La facture d'électricité va continuer à augmenter à l'avenir, en raison de mesures prises par les autorités et dont le coût est répercuté sur le consommateur, avertit le think tank Itinera. "La facture d'électricité est devenue une feuille d'impôt", déplore Itinera, tout en plaidant pour une facture transparente par laquelle on ne payerait que pour les coûts réels "et non pour toutes sortes de mesures des pouvoirs publics".

La facture d'électricité va continuer à augmenter en raison de mesures publiques

On a déjà beaucoup parlé du niveau élevé, en Belgique, des prix de l'énergie. Le gouvernement a même décidé d'un gel des prix entre avril et le 1er janvier 2013. Mais, souligne Itinera, l'augmentation de la facture ces dernières années est aux trois quarts attribuable à des taxes et à des coûts de distribution en hausse. Le consommateur paie ainsi pour les subsides en matière d'énergie renouvelable, pour les tarifs sociaux, pour les obligations de service public, etc. "Actuellement, la part du produit électricité ne représente que 38% de la facture totale (...) Les coûts de distribution ont augmenté en raison de choix politiques", pointe Itinera. Le groupe de réflexion juge inconcevable que les pouvoirs publics répercutent leurs orientations sur le consommateur d'une part et interdisent en même temps aux producteurs d'électricité d'augmenter leurs prix. Itinera s'attend à ce que la facture continue à être orientée vers le haut, en raison surtout du développement de parcs éoliens offshore, et plaide dès lors pour plus de transparence et pour faire sortir de la facture toutes ses composantes "non électricité". "Les pouvoirs publics doivent financer eux-mêmes via des moyens généraux le coût des mesures politiques décidées", conclut le think tank. (BRUNO FAHY)

Nos partenaires