La CREG met en garde contre les publicités des fournisseurs d'énergie

01/03/13 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Trends-Tendances

(Belga) La Commission de Régulation de l'Électricité et du Gaz (CREG) met en garde vendredi les consommateurs contre les publicités des fournisseurs d'énergie, qui peuvent dans certains cas les induire en erreur, et cite nommément Electrabel. Ce dernier s'en étonne.

La CREG met en garde contre les publicités des fournisseurs d'énergie

"Certaines publicités ou déclarations peuvent parfois informer les consommateurs de manière partielle et les amener à choisir une offre qui n'est pas toujours la plus intéressante", affirme la CREG dans un communiqué. Et le régulateur de citer, à titre d'exemple, un toutes-boîtes intitulé "Énergique - édition spéciale", diffusé fin février et dans lequel Electrabel mentionne la CREG. Le fournisseur d'énergie y déclare que, selon le régulateur, "Electrabel était, en ce début d'année, le fournisseur le moins cher pour l'électricité". La CREG reconnaît que le contrat Fixonline, uniquement accessible via internet, était bien le moins cher du marché pour la fourniture d'électricité aux consommateurs domestiques en janvier. Mais en février, ce même contrat a augmenté de 8,5% par rapport au mois précédent et n'est donc plus le moins cher. Dans une réaction à Belga, Electrabel s'étonne du communiqué de la CREG. Dans le numéro de son magazine "Énergique", le fournisseur d'énergie dit faire référence "aux nombreuses réactions positives qui lui sont parvenues suite à son repositionnement commercial", c'est-à-dire une baisse de prix pour tous ses clients, ainsi qu'aux déclarations de la CREG du 18 janvier concernant le contrat Fixonline. Electrabel précise qu'il s'agit d'un "produit de niche", "uniquement accessible sur internet" et d'une offre qui est "adaptée de mois en mois". (PVO)

Nos partenaires