La confiance des employeurs belges au plus bas depuis plus de trois ans

11/06/13 à 00:34 - Mise à jour à 00:34

Source: Trends-Tendances

(Belga) La confiance des employeurs belges sera en recul au troisième trimestre pour la neuvième fois consécutive et atteindra son plus bas niveau depuis le 1er trimestre 2010, ressort-il mardi du baromètre Manpower des perspectives d'emploi au troisième trimestre. Les prévisions sont négatives dans les trois régions et dans sept secteurs d'activité sondés sur dix.

La prévision nette d'emploi, soit la différence entre le pourcentage d'employeurs prévoyant des embauches et le pourcentage de ceux envisageant des licenciements, s'élève à -3, soit une baisse d'un point par rapport au deuxième trimestre et de cinq points comparé au 3e trimestre 2012. Manpower ne prévoit pas de reprise au second semestre. Ces perspectives font que la Belgique se situe sous la moyenne européenne et elle fait partie des 9 pays européens sur 22 avec des prévisions négatives. La dégradation devrait se produire dans les trois régions. Les perspectives sont les plus pessimistes à Bruxelles où la perspective nette d'emploi est la plus faible depuis le 1er trimestre 2010. En Flandre, l'indice Manpower est au plus bas depuis sa création, au 3e trimestre 2003. Neuf employeurs sur dix souhaitent maintenir intacts leurs effectifs au moins jusque fin septembre. Seuls 4 pc des 752 employeurs interrogés veulent recruter et 7 pc envisagent de licencier. Les perspectives d'emploi sont négatives dans sept secteurs sur dix sondés. Les secteurs de l'industrie manufacturière et de l'horeca sont les plus pessimistes. Seuls les employeurs de la construction comptent embaucher au troisième trimestre. Manpower ne constate aucune amélioration significative de l'emploi à l'échelle mondiale. (Belga)

Nos partenaires