La Commission européenne lance un avertissement à l'Italie et à l'Espagne

15/11/13 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Trends-Tendances

(Belga) La Commission européenne a adressé vendredi un avertissement à l'Italie pour sa dette et à l'Espagne pour son déficit en 2014, mettant en garde contre des risques de dérapage.

La Commission européenne lance un avertissement à l'Italie et à l'Espagne

Le projet de budget 2014 de ces deux pays "risque de ne pas être conforme aux règles du pacte de stabilité et de croissance" européen, avertit la Commission. Pour la première fois cette année, l'exécutif européen dispose d'un droit de regard sur les budgets des 17 pays de la zone euro, et peut exiger des changements s'ils ne sont pas conformes aux objectifs de déficit ou à ses recommandations économiques. Aucun des 13 pays de la zone euro dont les projets de budget a été examiné ne va devoir revoir sa copie. Mais pour plusieurs d'entre eux, la Commission "a des raisons d'émettre de sérieuses critiques", explique-t-elle dans un communiqué. En Italie, qui est sortie de la procédure de déficit excessif cette année et où le déficit restera inférieur au seuil de 3%, c'est la dette qui pose problème. Selon les prévisions de la Commission, publiées le 5 novembre, elle devrait atteindre 134% l'an prochain, un niveau record pour ce pays, et la deuxième dette la plus élevée après celle de la Grèce. En Espagne, "l'objectif de déficit risque de ne pas être atteint" en 2014, au vu du projet de budget présenté, selon la Commission. Ce pays a obtenu un délai de deux ans, jusqu'en 2016, pour ramener son déficit dans les clous européens. Mais il devrait atteindre 6,8% cette année et 5,9% l'an prochain, selon les prévisions de la Commission, ce qui risque de rendre impossible sa réduction à 3% maximum en 2016. (Belga)

Nos partenaires