Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

10/12/10 à 09:57 - Mise à jour à 09:57

La Chine jettera-t-elle de l'huile sur la flambée de l'or ?

Le métal jaune continuera-t-il son ascension ? Nombre d'experts y croient.

Les prix de l'or n'arrêtent pas de monter. Ils flirtent même avec des niveaux record. En réalité, le métal jaune bénéficie du dernier accès de détresse de la crise sur les dettes publiques. Après les déboires de l'Irlande, sans oublier les craintes de contagion de la crise à d'autres pays de la zone euro, y compris à la Belgique, il n'en fallait pas plus pour pousser les investisseurs vers l'or comme pendant la crise grecque du printemps dernier !

Si l'or continue de grimper en cette fin d'année, c'est bien parce que le métal jaune profite d'un cocktail qui fait peur aux investisseurs, composé de la crise des dettes publiques, de taux d'intérêts extrêmement bas - autrement dit, les autres placements ne rapportant quasiment rien, autant investir dans l'or - et des inquiétudes sur l'instabilité des devises.

Ajoutez à cela le fait que les chiffres de l'emploi sont très mauvais aux Etats-Unis : quatre fois moins d'emplois y ont été créés en novembre que le mois précédent. Tout cela démontre que la reprise américaine reste très fragile. Une fois encore, cette crainte d'une rechute de l'économie américaine joue en faveur de l'or.

Et demain, direz-vous ? Le métal jaune continuera-t-il son ascension ? Nombre d'experts y croient. Par rapport à 1980, l'or n'a pas encore atteint son plus haut niveau. Comparée à cette époque et corrigée de l'inflation, l'once d'or devrait être à 2.000 dollars et non autour de 1.400 dollars, comme c'est le cas aujourd'hui !

Ce qui plaide surtout en faveur de l'or, c'est que les Chinois ne pouvaient jusqu'ici investir que dans de l'or physique, lingots ou pièces. Depuis ce mois de décembre, ils ont toutefois reçu l'autorisation d'investir dans des instruments financiers adossés à de l'or physique. Cette grande première devrait, selon beaucoup d'experts, booster encore le cours de l'or, en entraînant un afflux de capitaux vers ces instruments liés à l'or. Rendez-vous donc dans quelques mois pour vérifier si ces experts ont raison ou pas.

Nos partenaires