La CGSLB manifeste à Liège pour une meilleure représentativité

04/12/13 à 07:52 - Mise à jour à 07:52

Source: Trends-Tendances

(Belga) Dès 9 heures mercredi, des représentants du syndicat libéral CGSLB manifesteront devant le Conseil économique et social de Wallonie (CESW) à Liège. Ils réclament une meilleure représentativité au sein d'un groupe informel de partenaires sociaux wallons, sur le même pied que la FGTB et la CSC.

Dans le cadre du plan Marshall 2022, le gouvernement wallon a prévu de mettre sur pied un groupe informel de partenaires sociaux, qui serait un interlocuteur privilégié avec les autorités régionales dans le cadre du futur transfert de compétences lié à la sixième réforme de l'Etat. Une organisation qui ressemblerait à celle du "Groupe des 10" actif au fédéral, qui négocie notamment les accords interprofessionnels. Le bureau du Conseil économique et social de Wallonie travaille actuellement à la constitution de ce groupe. Huit "places" sont prévues, réparties pour moitié entre syndicats et représentants des employeurs. La CGSLB affirme que la CSC et la FGTB voudraient se partager les quatre places disponibles. Le syndicat libéral ne serait pas représenté. Pour réclamer une meilleure représentativité au sein de cet organe, la CGLSB organise mercredi dès 9 heures une manifestation devant les locaux du CESW, à Liège. La date choisie n'est pas anodine puisqu'un colloque sur les "nouvelles dynamiques de concertation sociale" doit s'y tenir toute la journée. "Peu importe le nombre de siège que nous aurions au sein de ce groupe, l'essentiel est que nous y soyons représentés directement", plaide Christian Lochet, secrétaire régional wallon de la CGSLB. "Nous sommes dégoûtés par la politique d'exclusion menée par les autres syndicats." (Belga)

Nos partenaires