Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

13/02/12 à 10:04 - Mise à jour à 10:04

La Belgique est la championne d'Europe de l'épargne

Selon les dernières statistiques de l'observatoire de l'épargne européenne, le taux d'épargne dans notre pays atteint 17,2%, soit un niveau supérieur à celui de la France qui épargne déjà beaucoup - 16,8% pour être précis. La Belgique dépasse également l'Allemagne et la Grande-Bretagne où le taux d'épargne est d'à peine 6,5%, soit presque 3 fois moins qu'en Belgique !

Plusieurs éléments expliquent le fait que les Belges soient les champions d'Europe de l'épargne. Il y a d'abord le fait qu'en Belgique, le chômage a moins progressé que dans les autres pays européens. Deuxième élément en faveur de notre pays : l'indexation automatique des salaires qui a permis de maintenir le pouvoir d'achat des Belges à un niveau plus ou moins stable.

Il faut également préciser que le taux d'épargne des Belges a surtout connu une hausse au 3e trimestre de l'année 2011. Cette hausse de l'épargne a eu lieu juste après la catastrophe boursière de l'été. A l'époque quasi toutes les actions étaient en chute libre, et les Belges se sont réfugiés massivement sur les livrets d'épargne malgré leur faible rendement, voire un rendement négatif si l'on tient compte de l'inflation.

Evidemment, l'autre question qui se pose c'est : est-ce que malgré la crise, les Belges restent plus riches que les citoyens des autres pays ? La réponse n'a pas été donnée par l'observatoire de l'épargne européenne, mais c'est vrai que le Belge est connu pour son épargne. Au point qu'aujourd'hui encore, de nombreuses petites banques étrangères viennent s'établir chez nous pour séduire les épargnants. Mais il faudra revoir ces chiffres dans quelques mois, car ceux-ci datent du 3e trimestre 2011. Or, à cette époque, les mesures budgétaires n'étaient pas encore connues. Autrement dit, ces mesures budgétaires ne vont-elles pas forcer les Belges à puiser dans leur bas de laine ? Réponse d'ici quelques mois.

Nos partenaires