Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

05/12/11 à 09:18 - Mise à jour à 09:18

La banque centrale européenne pour sortir de la crise ?

Parlez avec n'importe quel économiste et il vous dira qu'il y a un moyen technique pour sortir de la crise de la zone euro. Cet instrument s'appelle ... la banque centrale européenne.

La banque centrale européenne a le pouvoir de créer à partir de zéro de la monnaie pour racheter l'ensemble de la dette européenne. Les économistes vont même plus loin encore - la banque centrale européenne n'aura même pas besoin de faire ses achats, bref, de passer à l'acte, il suffirait simplement qu'elle se déclare prête à le faire pour casser la spéculation.

Bravo, magnifique. Mais si c'est aussi simple, pourquoi est-ce que cette banque centrale européenne n'agit pas ? Les Allemands ne veulent pas utiliser cet instrument car ils en ont peur. Pourquoi ? La réponse la plus souvent donnée par la presse économique, est que les Allemands pensent qu'en créant de la monnaie à partir de rien, on va provoquer de l'inflation à grande échelle. Or, les dirigeants Allemands sont traumatisés par l'inflation de l'entre deux guerres. Ils savent que l'hyperinflation a été à l'origine de l'arrivée de Hitler au pouvoir C'est pour toutes ces raisons qu'ils n'en veulent pas ! Ou pas encore !

En réalité, si vous lisez le Herald Tribune, vous constaterez que la réalité est plus complexe. Primo, Hitler n'est pas arrivé au pouvoir dans le cadre d'une hyperinflation, mais bien d'une déflation, çàd une baisse continue et épouvantable des prix, des salaires et des revenus ! Quant au traumatisme de l'inflation d'entre les deux guerres, la plupart des allemands ne s'en souviennent pas et ne lisent pas les livres d'histoire. S'ils sont contre le retour de l'inflation pour effacer les dettes, c'est que les Allemands sont davantage locataires que propriétaires - à l'inverse d'autres pays européens - et qu'en plus, chaque allemand a une forte épargne, on parle d'une moyenne de 52.000 euros par habitant. Le retour de l''inflation détruirait leur épargne et ferait exploser leur loyer. Voilà la vérité. Surtout que leurs salaires ont été bloqués pendant presque 10 ans, et donc, le retour de l'inflation serait un poison pour eux. Voilà pourquoi les Allemands bloquent cette solution. On peut les comprendre .

Nos partenaires