L'ombudsman des Pensions réclame un dédommagement automatique des pensionnés lésés

24/04/13 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les médiateurs francophone et néerlandophone des Pensions, Jean Marie Hannesse et Tony Van Der steen, ont réclamé mercredi à l'occasion de la présentation de leur rapport annuel la possibilité pour un pensionné d'obtenir en cas de préjudice et de faute de l'administration, un dédommagement, sans avoir à passer devant un juge.

Cette recommandation a été adressée directement au ministre des Pensions, Alexander De Croo et à la ministre des Indépendants, Sabine Laruelle, présents lors de la présentation. Les médiateurs ont également interpellé les ministres sur les cas de personnes qui continuaient à travailler après 65 ans mais qui se retrouvent sans revenu après être tombées malades. "Il y a encore du boulot pour transposer de manière cohérente dans la sécurité sociale cette nécessité sociétale qui impose de travailler plus longtemps. Il n'est toutefois pas juste ni équitable de pénaliser d'une perte de revenu celui qui a le courage de travailler au-delà de 65 ans et qui tomberait malade", considère Jean Marie Hannesse. Les médiateurs ont répété également la nécessité d'harmoniser les réglementations dans les différents secteurs de pensions. Les médiateurs préconisent aussi la création d'un véritable centre unique d'information. Ils soulignent toutefois que plusieurs de leurs recommandations ont déjà été entendues. "Outre les 'Points-Pensions' organisés conjointement par les trois grands régimes de pensions, il y a dorénavant un numéro de téléphone gratuit unique", se félicitent les médiateurs. Ils se réjouissent enfin de voir dans la Note de politique 2013 des ministres De Croo et Laruelle plusieurs de leurs recommandations ou suggestions prises en compte. (Belga)

Nos partenaires