Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

20/12/10 à 11:06 - Mise à jour à 11:06

L'intérêt des Belges pour les livrets d'épargne serait-il en déclin ?

L'épargne des Belges se déverse toujours sur ces fameux livrets d'épargne mais moins vite que ces derniers mois. Est-ce à dire que l'intérêt des ménages pour les livrets d'épargne est en déclin ? A priori non.

Les livrets d'épargne sont les chouchous des Belges. Ils les aiment tellement qu'ils y ont placé 210 milliards d'euros au total. C'est en soi un record historique ! Si l'on regarde l'encours de ces livrets d'épargne depuis le 1er janvier de cette année, on constate que les comptes d'épargne ont gonflé, mois après mois, de près de 22 milliards, soit une hausse de 11,5 %.

Seule petite différence en cette fin d'année : on observe un ralentissement de la croissance. Bref, l'épargne des Belges se déverse toujours sur ces fameux livrets d'épargne mais moins vite que ces derniers mois.

Est-ce à dire que l'intérêt des ménages pour les livrets d'épargne est en déclin ? A priori non, car ce qui a fait le succès de ces livrets, ce sont les incertitudes liées à l'évolution de l'emploi, l'aversion au risque (la peur des actions), et le fait que, dans le couple rendement/sécurité, les Belges préfèrent la sécurité au rendement0 S'ils optent pour les livrets d'épargne, c'est parce qu'ils sont garantis à hauteur de 100.000 euros par le gouvernement et qu'en outre, ils sont exonérés de précompte mobilier à hauteur de 1.730 euros. Tous ces facteurs en faveur du livret d'épargne n'ont pas changé.

Pourtant, ces comptes, malgré leur succès, offrent un rendement négatif en tenant compte de l'inflation. La meilleure offre donne aujourd'hui du 2,70 % alors que l'inflation est de 3 %. Et encore, ce taux de 2,70 % est constitué d'un taux de base de 1,20 % et d'une prime de fidélité de 1,50 %. Attention : pour encaisser cette prime, vous ne devez pas toucher au montant qui est sur votre livret d'épargne pendant 12 mois, sans quoi vous perdez votre prime de fidélité.

Un bon conseil : si vous pensez avoir besoin de votre argent pendant les 12 mois à venir, mieux vaut opter pour un livret avec un taux de base plus élevé et une prime plus faible !

Pour le reste, mieux vaut éviter les bons de caisse et les comptes à terme à horizon de deux ans. Leurs taux restent faibles et ces produits ne sont pas exonérés de précompte mobilier comme le sont les livrets d'épargne. En net, ils rapportent donc moins que les livrets d'épargne.

Quant aux banques qui vous proposent des comptes à terme de 4 % pour 10 ans, ce n'est sans doute pas la meilleure idée. Normalement, à cet horizon, les taux d'intérêt et l'inflation auront grimpé, et il est probable que votre rendement sera négatif à ce moment-là. Evitez donc de bloquer votre épargne sur un délai aussi long pour, en tout cas, un taux aussi faible.

Nos partenaires