L'horeca introduit de facto la semaine de 41 heures

09/12/13 à 18:07 - Mise à jour à 18:07

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le secteur de l'horeca met de facto en place une semaine de 41 heures. Il s'agit là d'une conséquence de la nouvelle convention collective conclue entre les employeurs et les organisations syndicales.

L'horeca introduit de facto la semaine de 41 heures

L'horeca est un des premiers secteurs à mettre en pratique une nouvelle législation sur la modernisation du temps de travail, permettant de faire passer la "limite interne" d'heures supplémentaires de 65 à 143 heures. Cela veut dire que 143 heures supplémentaires peuvent être prestées avant qu'un repos compensatoire ne doive être prévu. Le crédit d'heures supplémentaires est également relevé pour passer à 143 heures. Il s'agit du nombre maximal d'heures supplémentaires qui peuvent être converties en argent comptant, à la place d'heures de repos compensatoire. Concrètement, cela reviendra donc pour les travailleurs de l'horeca à prester trois heures supplémentaires par semaine. Ce faisant, l'horeca est un des premiers secteurs à aller aussi loin dans les possibilités offertes par la législation sur la modernisation du temps de travail. "Nous sommes aussi le secteur qui a le plus grand besoin de flexibilité", explique l'administrateur délégué d'Horeca Vlaanderen, Danny Van Assche. Les syndicats et les employeurs se sont également mis d'accord pour éviter toute mesure de hausse des coûts salariaux dans l'horeca. A côté du gel des salaires décidé par le gouvernement fédéral pour la période 2013-2014, il n'est donc pas prévu de contribution des employeurs aux fonds de formation ni au deuxième pilier des pensions. "Une mesure exceptionnelle, étant donné les turbulences que traverse notre secteur", poursuit Danny Van Assche, en référence à l'introduction dans l'horeca de la caisse électronique. Par contre, la nombre de travailleurs nécessaires pour une représentation syndicale a été abaissé de 50 à 40. Le secteur de l'horeca représente 55.000 entreprises en Belgique et emploie entre 120.000 et 125.000 personnes. Il compte de nombreuses petites entreprises mais aussi des géants comme McDonalds ou Sodexo. (Belga)

Nos partenaires