L'expansion de Brussels Airport freinée par l'amende de survol

09/07/13 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Trends-Tendances

(Belga) Brussels Airport a enregistré un recul de 12,8% du transport de marchandises au cours du premier semestre 2013. "C'est toujours le problème des amendes", s'insurge mardi le CEO de l'aéroport, Arnaud Feist, dans l'Echo et De Tijd.

Les compagnies qui décollent tôt le matin suivent les injonctions du contrôle aérien, mais après cela sont mises à l'amende par la Région bruxelloise car elles survolent des zones sensibles où les normes de bruit sont plus sévères qu'en Flandre. Ces amendes continuent donc de freiner des grands opérateurs (en particulier de fret) qui souhaiteraient venir s'installer à Brussels Airport. "Parce qu'elles survolent des balises en cascade, des compagnies peuvent être forcées de payer des amendes allant jusqu'à 5.000 euros. Quand je discute avec des compagnies comme Saudia ou Singapore Airlines très désireuses de venir chez nous, elles reviennent sans cesse sur ce système aberrant", déplore M. Feist. (Belga)

Nos partenaires