L'escalade des tensions en Irak fait bondir le pétrole de 2 dollars à New York

12/06/14 à 21:30 - Mise à jour à 21:30

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les prix du pétrole coté à New York ont bondi de plus de deux dollars jeudi, dans le sillage des cours du Brent, propulsés à des plus hauts depuis septembre 2013 en pleine escalade des violences en Irak.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet s'est hissé à 106,53 dollars, son niveau le plus élevé depuis le 18 septembre 2013 en clôture, grimpant de 2,13 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Les cours du Brent de la mer du Nord pour même échéance, échangé sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, évoluaient également à leur plus haut niveau en neuf mois. Cette flambée des prix "est entièrement liée à l'Irak", a commenté Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion. En effet, "l'escalade des tensions géopolitiques en Irak a ajouté une nette prime de risque sur les prix", faisant peser des craintes sur l'approvisionnement en brut "du plus important producteur de pétrole du Moyen-Orient après l'Arabie saoudite", a expliqué Bart Melek, de TD Securities. Des insurgés menés par l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, jihadistes sunnites) ont lancé une offensive fulgurante en début de semaine, s'emparant de larges territoires du nord de l'Irak et de la deuxième ville du pays Mossoul, mardi. Faisant face à très peu de résistance sur le terrain, ils étaient jeudi à moins de 100 km de Bagdad. (Belga)

Nos partenaires