L'emballage peut masquer une augmentation du prix de denrées alimentaires

29/01/13 à 14:32 - Mise à jour à 14:32

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les fabricants de produits préemballés manipulent parfois le poids net de leurs produits afin d'augmenter leurs gains, a affirmé mardi Test-Achats, après l'analyse d'un échantillon de produits préemballés et en vrac. Discrètes, ces stratégies n'attirent pas l'attention des consommateurs qui en ont moins pour leur argent. Test-Achats exige dès lors davantage de transparence.

L'emballage peut masquer une augmentation du prix de denrées alimentaires

"Les fabricants de produits préemballés majorent parfois leurs prix unitaires en réduisant ou en augmentant le contenu de leurs emballages. Et certains commerçants, qui vendent leurs produits en vrac, augmentent leur profit en comptant le poids de l'emballage dans le poids du produit", lit-on encore dans le rapport. Selon Test-Achats, différents produits contrôlés ont un prix unitaire qui a progressé plus que les indices du SPF Économie. Ainsi, en 2005, "un Mars, un Snickers et un Twix pesaient respectivement 54, 60 et 58 grammes. En 2012, nous en étions à 45, 45 et 50 grammes dans un multipack, soit jusqu'à 15 grammes de moins par pièce", assure l'association qui estime par conséquent que certains fabricants tentent d'occulter une hausse de prix par une manipulation de l'emballage. D'autres fabricants font le contraire en augmentant le contenu. A partir de là, le consommateur éprouve plus de difficulté à comparer les prix quand l'emballage change. Les fabricants savent que les consommateurs se disent qu'un plus grand paquet est plus avantageux. "Certains fabricants encouragent encore ces présomptions en imprimant 'maxi pack' ou 'family pack' sur leurs emballages", prévient encore Test-Achats. Partant de ces différents constats, Test-Achats exige plus de transparence et demande au ministre en charge de la Protection des consommateurs de prendre des mesures. L'association de défense des consommateurs désire que les fabricants et les commerçants indiquent pour tous les produits - y compris ceux en vrac - un prix unitaire clairement lisible. Enfin, l'association encourage aussi le consommateur à signaler tout manque de transparence via www.testachats.be/vendreduvent. (PHILIPPE HUGUEN)

Nos partenaires