"L'avenir de la métropole liégeoise passe par la diversification industrielle"

27/03/13 à 15:22 - Mise à jour à 15:22

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le GRE-Liège, Groupement de redéploiement économique de Liège, a renouvelé ses instances mercredi et a adopté un plan stratégique qui définit les axes prioritaires du développement économique de la métropole d'ici 2018, en présence des ministres Marcourt, Simonet et Henry.

"L'avenir de la métropole liégeoise passe par la diversification industrielle"

Le GRE-Liège vise à diversifier les activités économiques et à favoriser le développement de la province. "Il y a encore une place pour l'industrie dans notre région liégeoise", a notamment déclaré Willy Demeyer, président du GRE. "Mais pour continuer à vivre, elle doit innover et se diversifier." Pour Jean-Claude Marcourt, ministre wallon de l'Economie : "Le GRE doit faire en sorte d'adapter l'industrie traditionnelle aux contraintes du futur". Les instances du GRE ont été renouvelées et s'apprêtent à mettre en oeuvre le "plan stratégique 2013-2018", qui s'appuie sur les capitaux naturel, social, économique et culturel. Concrètement, quatre ateliers seront organisés dans les prochains mois, concernant l'accélération de la croissance des entreprises à haut potentiel, le passage de la recherche et du développement à la production, l'accueil des investisseurs étrangers et les financements européens. Ils réuniront des acteurs économiques qui identifieront les actions à concrétiser pour mettre en oeuvre la diversification industrielle. Ils devraient partager leurs conclusions avec des experts internationaux au travers d'un forum économique organisé en fin d'année. Créé en 2004, le GRE-Liège rassemble l'ensemble des forces vives concernées par le développement économique de la province. Il s'est notamment impliqué dans l'accompagnement de projets tels que Liège Expo 2017, Le Ciac (Centre international d'art et de culture) ou encore le dossier du tram. Les membres du GRE ont insisté mercredi sur une nouvelle dynamique mise en place pour le développement de la région, qui passe notamment par un consensus des forces vives concernées par le groupement, ce qui n'était pas le cas auparavant. (PVO)

Nos partenaires