L'appartement a de plus en plus la cote en Belgique

28/08/13 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'appartement séduit de plus en plus en Belgique, ressort-il du guide immobilier 2013 de Trends-Tendances, à paraître jeudi, qui se base sur des chiffres du SPF Economie. Une tendance se confirme: le prix des appartements dépasse celui des maisons sur le marché secondaire (non neuf). Globalement, le marché est sain et "reste une valeur-refuge, quoi qu'en disent les analystes internationaux et les médias".

L'appartement a de plus en plus la cote en Belgique

Si le prix de référence d'une maison atteignait 239.000 euros en 2012 et celui d'un appartement 240.000 euros, le premier est resté stable au premier semestre (240.000 euros) mais le deuxième a augmenté de 2 pc, à 245.000 euros. Le nombre de transactions ne suit pas cette évolution: 28.942 maisons ont été vendues au premier semestre contre 19.753 appartements. Le segment des villas et maisons de pays reste stable (+1 pc), avec 7.791 ventes au premier semestre, pour un prix de 380.000 euros. Les terrains ont plus la cote avec 7.380 transactions (+ 4 pc), pour un prix moyen de 136 euros le m2. Les maisons les plus chères se situent à Ixelles (750.000 euros au premier semestre), devant Woluwe-Saint-Pierre (605.000) et Woluwe-Saint-Lambert (580.000). Les moins chères se trouvent à Colfontaine (115.000), Bouillon (105.000) et Viroinval (100.000). "Le marché belge offre toujours une stabilité quasi unique et reste une valeur-refuge, quoi qu'en disent les analystes internationaux et les médias", souligne Philippe Coulée, journaliste à Trends-Tendances. Ce marché laisse toutefois de côté les primo-arrivants, regrette-t-il. Il suggère d'utiliser l'encours (près de 250 milliards d'euros) sur les comptes d'épargne "pour relancer la machine". (Belga)

Nos partenaires