Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

08/06/10 à 17:25 - Mise à jour à 17:25

L'adieu à la souris, achevée par l'iPhone et l'iPad

Les souris vont-elles disparaître ? Lorsqu'on sait qu'en 2009, plus de 600 millions d'écrans tactiles ont été produits, la question prend une autre tournure.

Les souris vont-elles disparaître ? Je ne parle pas des souris que l'on peut trouver dans une cave ou les restaurants à l'hygiène déficiente, mais bien des souris d'ordinateur. La question peut faire sourire mais elle a été posée par le journal Les Echos, et avec raison. Lorsqu'on sait qu'en 2009, plus de 600 millions d'écrans tactiles ont été produits, la question prend une autre tournure.

Depuis plusieurs mois déjà, que ce soit sur des ordinateurs portables ou sur des netbooks, ces fameux PC ultraportables, la souris avait déjà été supprimée pour des raisons de place et remplacée par un pavé tactile. Toutefois, il était encore possible de raccorder une souris à votre écran.

L'arrivée de l'iPhone et, d'ici quelques semaines, de l'iPad en Belgique a cependant sonné le glas de la souris. Apple, même s'il n'est pas le seul à le faire, joue en effet la carte de l'interface à 100 % tactile. Désormais, pour sélectionner un texte, le copier et/ou le coller, ou faire démarrer une vidéo ou un son, il faut cliquer sur l'écran.

Cette disparition progressive de la souris - le "mulot", comme l'appelait Jacques Chirac - est quasiment programmée. Les écrans tactiles nous entourent, sur les appareils photo numériques, les téléphones et les navigateurs GPS. C'est en cela qu'Apple est sans doute l'une des firmes les plus innovantes au monde.

Ironie du sort : les plus anciens se souviendront qu'il y a 25 ans, c'est le même Apple, avec son Mac, qui avait été le premier fabricant de micro-informatique à opter pour la souris. Comme quoi l'histoire est un éternel recommencement.

Nos partenaires