Journée d'action européenne - Le front commun syndical s'oppose à un saut d'index

14/11/12 à 14:10 - Mise à jour à 14:10

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le front commun syndical, réuni devant le siège de la Commission européenne, a rappelé mercredi midi devant quelque 1.200 personnes qu'il était opposé aux mesures d'austérité, et particulièrement à un saut d'index.

Une délégation de leaders de la Confédération européenne des syndicats et des trois grands syndicats belges a par ailleurs remis un "prix Nobel de l'austérité" à la Commission européenne. "Les mesures d'austérité sont suicidaires et ne donnent pas de bons résultats. Aujourd'hui, nous sommes des millions à les refuser en Europe", a notamment déclaré la secrétaire générale de la FGTB, Anne Demelenne. Cette dernière a plaidé pour une meilleure justice fiscale et rappelé que les mesures d'austérité avaient donné de "mauvais résultats" en Espagne et en Irlande. "Nous ne voulons pas de l'Europe qu'on nous impose actuellement. L'austérité est en train de tuer le projet européen. Nous voulons une Europe sociale et de la coopération, pas une Europe de la pauvreté et de la concurrence", a pour sa part indiqué Claude Rolin, le secrétaire général de la CSC. Les syndicats se sont par ailleurs tous prononcés contre l'éventualité d'un saut d'index en Belgique. "Pas touche à notre index", a notamment déclaré le président de la FGTB, Rudy De Leeuw, tandis que Mme Demelenne a salué la vice-Première ministre Laurette Onkelinx qui s'est prononcée contre un saut d'index. (PVO)

Nos partenaires