Journée d'action européenne - Des militants de la FGTB Namur rencontrent trois des quatre partis traditionnels

14/11/12 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Trends-Tendances

(Belga) Quelque 250 militants de la FGTB Namur se sont rendus mercredi matin, dans le cadre de la journée d'action européenne contre l'austérité, aux sections locales d'Ecolo, du cdH et du PS, le MR ayant répondu négativement à la demande d'accueillir une délégation syndicale, pour des raisons d'organisation.

Journée d'action européenne - Des militants de la FGTB Namur rencontrent trois des quatre partis traditionnels

Les manifestants ont proféré des insultes et jeté des oeufs et une bouteille en verre au siège du cdH, place Saint-Aubain, qui a dit soutenir le saut de l'indexation automatique des salaires et la TVA sociale, ainsi que sur celui du MR, square Arthur Masson, le parti libéral ayant refusé d'ouvrir ses portes à une délégation. Pour Ecolo, le député fédéral Georges Gilkinet, le député wallon Stéphane Hazée et le secrétaire local Georges Balon-Perin ont rendu une note de propositions. Le parti revendique notamment de l'emploi de qualité et un bien-être au travail, des pensions et des allocations sociales dignes, un soutien à la création d'emplois et au marché du travail. Au PS namurois, la délégation a été accueillie par la ministre wallonne Eliane Tillieux et le président du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Charles Luperto. "Ils nous disent que le Nord veut l'autonomie et qu'ils essaient de gagner du temps pour que la Wallonie se redresse. Mais ils nous ont confirmé leur engagement: ils s'opposeront à ce qu'on touche à l'index", a expliqué Luc Giltay, secrétaire régional adjoint FGTB Namur. L'action syndicale s'est terminée vers 13h00. De son côté, la CSC Namur-Dinant a distribué la soupe populaire, mercredi midi, place d'Armes, dans le centre de la capitale wallonne. (PVO)

Nos partenaires