Johnny Thijs: "Le départ de CVC n'aura d'impact ni sur les travailleurs, ni sur le service"

12/12/13 à 18:45 - Mise à jour à 18:45

Source: Trends-Tendances

(Belga) La vente des parts que le fonds d'investissement CVC détenait dans bpost n'aura pas de conséquence sur le service postal fourni aux clients. Et les engagements pris vis-à-vis du personnel seront respectés, a affirmé jeudi Johnny Thijs, l'administrateur délégué de bpost, dans une communication interne aux travailleurs.

Johnny Thijs: "Le départ de CVC n'aura d'impact ni sur les travailleurs, ni sur le service"

CVC Capital Partners a vendu cette semaine les quelque 39,3 millions d'actions bpost qu'il possédait, soit 19,7 pc du capital de l'entreprise. On ignore pour l'instant à qui ces actions ont été cédées. "Cette transaction n'aura d'impact ni sur notre modèle opérationnel, ni sur notre stratégie future. Le changement d'actionnaires n'aura donc aucune conséquence sur les services fournis aux clients et sur les engagements pris" vis-à-vis du personnel, a assuré Johnny Thijs dans une communication interne adressée aux collaborateurs de bpost. "Nous restons fidèles à notre modèle de concertation sociale et à la stratégie existante", a poursuivi le patron de la poste en se réjouissant du fait que CVC ait pu vendre rapidement ses actions. "Le fonds a pu placer ses actions auprès d'autres investisseurs en un court laps de temps. Ces nouveaux investisseurs témoignent ainsi de la confiance qu'ils ont en bpost et en sa stratégie ainsi qu'en vous, les travailleurs. C'est un signal positif et un signe que bpost est considérée comme une entreprise performante et tournée vers l'avenir", a conclu M. Thijs. (Belga)

Nos partenaires