Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

17/06/10 à 10:41 - Mise à jour à 10:41

iPad : pourquoi Apple ne craint pas la cannibalisation de ses produits

Après l'iPod, puis l'iPhone et aujourd'hui l'iPad, la question se pose de savoir si Apple, qui a inventé tous ces produits technologiques, n'a pas crée sa propre concurrence.

Après l'iPod, puis l'iPhone et aujourd'hui l'iPad, la question se pose de savoir si Apple, qui a inventé tous ces produits technologiques, n'a pas crée sa propre concurrence. Autrement dit, n'existe-t-il pas un risque de cannibalisation entre tous ces produits ? C'est la question posée par le journal Les Echos.

Même si l'iPad n'est pas encore disponible en Belgique - il faudra attendre le mois de juillet pour cela - la tablette électronique d'Apple ne fera sans doute pas de concurrence à l'iPhone, pour la simple raison qu'il n'est pas possible de téléphoner ou d'envoyer des SMS avec l'iPad.

En revanche, la tablette tactile risque d'entrer en concurrence frontale avec l'iPod Touch , qui permet d'écouter de la musique, de regarder des vidéos et de trier ses photos, usages disponibles sur l'iPad. Certes, vu sa taille et son poids, ce dernier sera moins mobile que l'iPod Touch... mais la cannibalisation n'en demeure pas moins possible. Aux Etats-Unis, une enquête de la banque d'affaires Morgan Stanley démontre que 41 % des personnes interrogées jugeaient inutile d'acheter un iPod Touch si elles achetaient un iPad.

Ne soyons pas naïfs, cependant. La cannibalisation est un risque dont les dirigeants d'Apple sont bien conscients. Ils essaient de le contourner en innovant constamment et en ajoutant à chaque fois de nouvelles fonctionnalités. C'est le cas aujourd'hui, par exemple, avec l'iPhone 4. Grâce à ces innovations incessantes, Apple parvient à allonger la durée de vie de ses produits.

Imaginons même que l'iPad soit un vrai concurrent de l'iPod Touch. Ce problème n'en serait pas vraiment un, car l'iPad coûte plus cher que l'iPod Touch. Cela signifierait qu'Apple monte en gamme et donc en revenus. Tout bénéfice pour la firme de Steve Jobs !

Enfin, il vaut mieux se cannibaliser au sein de la même firme que de voir des concurrents prendre votre place. Voilà la vraie stratégie d'Apple... à l'évidence une stratégie gagnante.

Nos partenaires