Inquiétude chez Magotteaux après des licenciements et une baisse de la production

05/03/14 à 17:21 - Mise à jour à 17:21

Source: Trends-Tendances

(Belga) A la suite d'une série de licenciements de cadres et à une baisse de la production, le SETCa s'inquiète de l'avenir de l'entreprise Magotteaux à Vaux-sous-Chèvremont (Chaudfontaine). Le syndicat appelle à un dialogue avec la direction quant à la stratégie du groupe.

C'est pour "tirer la sonnette d'alarme" que le SETCa a diffusé mercredi un communiqué de presse faisant part de l'inquiétude des travailleurs de Magotteaux, usine spécialisée dans la fabrication de pièces de concassage et de broyage. "Ces derniers mois, plusieurs cadres ont été licenciés", souligne Patrick Masson, secrétaire permanent SETCa pour la métallurgie. "Par exemple, le directeur des ressources humaines avait été remercié et remplacé par un DRH intérimaire, qui a lui aussi été licencié vendredi dernier." Au total, 8 cadres auraient été renvoyés sans être remplacés. "Pourtant à des postes clés", ajoute Patrick Masson. "Aujourd'hui, on se retrouve sans directeur production, sans directeur qualité." Autre point d'inquiétude: les commandes qui se feraient moins nombreuses. Le syndicat affirme que pour que l'usine soit rentable, elle doit produire 28.000 tonnes par an. Or seules 20.000 tonnes seraient inscrites au programme. "Cela est sans doute dû à la stratégie du groupe qui privilégie certaines filiales dans le monde, comme la Thaïlande, au détriment de Liège", juge le secrétaire permanent. Le SETCa craint que le groupe "se tire une balle dans le pied" et entend "lancer une fusée de détresse pour interpeller la direction". "Après ArcelorMittal, le Val Saint-Lambert, Boumatic, etc., nous ne voulons pas d'un nouveau drame social", conclut-il. (Belga)

Nos partenaires