Inde: des milliers de pauvres entament une "marche pour la justice"

03/10/12 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Trends-Tendances

(Belga) Des dizaines de milliers d'Indiens parmi les plus pauvres du pays, dont des membres de tribus et des dalits ("intouchables"), ont entamé mercredi une marche de 350 km vers New Delhi pour dénoncer la précarité de leur conditions de vie en marge du développement économique.

Inde: des milliers de pauvres entament une "marche pour la justice"

Cette "marche pour la justice" a été lancée depuis la ville de Gwalior (centre) et elle devrait s'achever à New Delhi dans 26 jours, a indiqué l'organisation à l'origine de cette initiative, Ekta Parishad, qui milite pour le droit à une justice sociale pour les Indiens sans-terre. "Quelque 35.000 personnes étaient à Gwalior et lorsque la marche atteindra New Delhi, nous espérons que le nombre aura atteint 100.000", a déclaré le porte-parole de cette organisation, Aneesh Thillenkari. La première marche de ce type, organisée en 2007, avait été suivie par 25.000 personnes, dont des paysans criblés de dettes réclamant le droit à un accès à la terre et aux moyens de subsistance pour produire de la nourriture. Onze personnes étaient mortes sur la route. "Nous demandons que les terres agricoles soit utilisées exclusivement pour l'agriculture et nous voulons une politique de réformes agraires, qui n'existe pas actuellement", a déclaré M. Thillenkari. "Lorsque les pauvres veulent des terres, le gouvernement central dit que c'est un problème qui relève du gouvernement local. Or il (le gouvernement central) acquiert des terres pour un usage industriel ou pour mettre en place des zones économiques spéciales", a-t-il dénoncé. Avant que s'élancent les marcheurs, composés de paysans, de membres de la tribu Adivasi et des dalits, le fondateur d'Ekta Parishad, PV Rajagopal, a rappelé à l'auditoire que cette initiative était une lutte "pour la dignité, la sécurité et l'identité". De nombreuses franges de la population se plaignent d'être mises à l'écart du développement de la troisième puissance économique d'Asie ou d'être sacrifiées sur l'autel du libéralisme. Environ 73% de la population de 1,2 milliard d'habitants vivent grâce à l'agriculture. (MUA)

Nos partenaires