Imtech - Les syndicats obtiennent une réunion avec la direction

28/11/12 à 16:40 - Mise à jour à 16:40

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les employés et ouvriers d'Imtech Belgium ont décidé, lors d'une assemblée générale tenue mercredi à 14h00, de poursuivre normalement leur travail jusqu'à la réunion décrochée auprès de la direction, mardi prochain au matin, a annoncé Pietro Fontannaza, délégué syndical CSC.

Imtech - Les syndicats obtiennent une réunion avec la direction

Imtech, dont le siège belge est à Bruxelles, compte quelque 1.200 collaborateurs et 20 implantations en Belgique. Basé aux Pays-Bas, le groupe Imtech avait annoncé fin octobre la suppression de 900 emplois, dont une majeure partie aux Pays-Bas. A la suite du conseil d'entreprise extraordinaire réuni mardi matin au siège bruxellois de l'entreprise, la direction a annoncé le licenciement de 70 travailleurs à Bruxelles, soit 20 employés sur 70 et 50 ouvriers sur 123. Les délégués syndicaux ont dès lors bloqué l'entrée de l'entreprise et ont convoqué les travailleurs pour une assemblée d'information. La CSC refuse que l'étalement des licenciements sur 2013 permette à la direction d'éviter la mise en oeuvre d'une procédure Renault. Cette dernière garantit des droits d'information et d'implication des syndicats dans le cadre de procédure de licenciements collectifs. "La direction justifie ces licenciements par le constat que la construction de bureaux à Bruxelles est un marché à l'abandon", conçoit Pietro Fontanazza, délégué CSC-Metea. "Si nous comprenons que les objectifs de 2013 ne s'élèvent plus qu'à quelque 20 millions d'euros, contre 35 millions en 2012, nous refusons qu'ils bafouent, pour autant, les droits des travailleurs." (ERIC LALMAND)

Nos partenaires