Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

04/05/15 à 14:36 - Mise à jour à 14:36

Y a-t-il vraiment un moment idéal pour acheter un bien immobilier ?

Entre ce que l'on croit être la vérité et la véritable vérité, il y a parfois plus qu'une nuance. C'est également le cas pour l'immobilier.

Y a-t-il vraiment un moment idéal pour acheter un bien immobilier ?

Image d'illustration © Belga

En effet, beaucoup de personnes pensent qu'il est plus facile, par exemple, de vendre un bien immobilier durant la période actuelle, celle qui s'écoule entre la fin mars et le mois d'octobre. Comme il fait généralement plus beau, les candidats acheteurs seraient plus nombreux. Et sur des segments comme celui des villas avec jardin, ils seraient également plus faciles à convaincre, car ce type de bien est mieux mis en valeur par une journée ensoleillée, surtout si l'environnement est verdoyant ! Ça, c'est pour la théorie.

Partager

Y a-t-il vraiment un moment idéal pour acheter un bien immobilier ?

En réalité, une enquête de mes confrères du journal L'Echo montre que cette théorie suscite encore un débat entre professionnels et n'est corroborée par aucune étude scientifique. Le directeur du réseau immobilier Trevi affirme d'ailleurs qu'en 35 ans de métier, il ne constate pas une saisonnalité du marché de l'immobilier. À l'exception de la période qui va du 21 juillet au 15 août, qui est en Belgique une période morte, et la période entre Noël et Nouvel An.

D'autres agents immobiliers, comme Marilyne Leherte de l'agence Schmidt Brabant, sont cependant moins catégoriques et pensent que le mois de septembre est un mauvais mois pour déménager. La raison ? C'est la rentrée scolaire, dit-elle, et les parents ne veulent pas imposer cette corvée à leurs enfants pendant cette période. Ils préfèrent donc déménager durant l'été. En tenant compte du délai de quatre mois entre la signature du compromis de vente et la signature de l'acte, ils se mettraient donc à chercher vers le mois de février.

Pour sa part, le patron de Trevi maintient qu'il n'y a pas vraiment d'effet saisonnier pour les acheteurs, car lorsqu'on commence à chercher un bien, on ne sait jamais - par définition - quand on va acheter.

D'autres agents immobiliers, au contraire, pensent que l'hiver serait une bonne période pour un candidat acheteur, car il y a moins d'offres concurrentes. Ce serait donc le moment idéal pour faire de bonnes affaires, enfin pour des biens comme des villas du moins. Car pour les appartements d'une à deux chambres, le marché est très demandeur et les prix ne sont pas du tout cycliques, que ce soit à la vente ou à la location ! Autant le savoir.

En savoir plus sur:

Nos partenaires