Wilhelm & Co à la recherche de fonds

16/11/10 à 13:39 - Mise à jour à 13:39

Source: Trends-Tendances

Pressé par son banquier de référence (KBC) sur le coûteux projet de la Médiacité et bientôt lancé dans un nouveau développement ambitieux à La Louvière (investissement total de plus de 200 millions d'euros), Wilhelm & Co se cherche un partenaire pour assainir ses finances et accompagner sa croissance.

Wilhelm & Co à la recherche de fonds

© Belga

Le promoteur, qui a récemment mandaté ING Corporate Finance pour cette mission stratégique déjà initiée depuis des mois, doit lever entre 200 et 300 millions d'euros dans les meilleurs délais. Comme pour l'Esplanade, le groupe familial marque sa préférence pour un partenaire déjà actif dans l'immobilier ou d'un institutionnel souhaitant se développer dans le retail, lui permettant de conserver une participation significative dans la Médiacité. Mais si, dans le cas de Louvain-la-Neuve, il avait pu compter sur une rentrée de quelque 157 millions d'euros versés par le groupe français Klépierre, la Médiacité semble, selon le marché, être un produit commercial bien plus difficile à négocier.

Selon L'Echo, qui cite la société d'informations commerciales Graydon, la situation au bilan 2008 de Wilhelm & Co n'est guère brillante. L'an dernier déjà, en marge du Mapic, Peter Wilhelm avait lancé l'idée d'un certificat immobilier pour financer la Médiacité, sur le modèle de ses vieux homologues bruxellois, les Woluwe et Westland Shopping Centers. Un an plus tard, sans avoir abouti cette idée, l'actionnaire majoritaire familial (qui détient toujours environ 85 % du capital), passe à l'étape suivante et envisage même de perdre le contrôle majoritaire du groupe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires