Vers un "maître-architecte" pour la Wallonie ?

21/02/11 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Trends-Tendances

Les architectes belges réclament l'embauche d'un maître-architecte pour la Wallonie, comme il en existe pour Bruxelles et la Flandre. En cause : le code wallon de l'aménagement du territoire, "très complexe, incertain et bourré de procédures".

Vers un "maître-architecte" pour la Wallonie ?

© Belga

La Fédération royale des sociétés d'architectes de Belgique (FAB) réclame un "maître-architecte" pour la Wallonie, comme il en existe déjà à Bruxelles et en Flandre. En cause : le code wallon de l'aménagement du territoire, jugé "très complexe, incertain et bourré de procédures pour avoir les autorisations de construction" par Jan Ketelaer, représentant de la fédération.

Un maître-architecte est quelqu'un chargé de définir une ligne pour une architecture de qualité dans la Région pour laquelle il travaille. Tous les pouvoirs publics doivent passer par lui quand il s'agit de construire un bâtiment.

Le bureau d'architecture bruxellois L'Escaut dénonce le manque de vision des pouvoirs publics wallons dans la passation des marchés publics, rapporte samedi La Libre Belgique. Selon Michael Bianchi (bureau L'Escaut), la SPI+, l'Agence de développement pour la province de Liège, sous-budgétise les projets, comme dans le dossier de la requalification du site du Val Benoît à Liège, auquel L'Escaut renoncera à cause de la rémunération proposée, largement en-dessous de ce qui se fait généralement ailleurs en Belgique et en France.

A la SPI+, on se dit très surpris par ces propos. Selon Frédéric Van Vlodorp, son porte-parole, l'avis de marché concernant le projet du Val Benoît prévoyait notamment que les soumissionnaires pouvaient estimer eux-mêmes leurs honoraires pour une partie du projet. "Nous ne sommes pas stricts pour le plaisir, précise-t-il. Nous constatons qu'il y a malgré tout des bureaux qui remettent des offres. Donc, c'est possible."

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires