Un appartement à Bruxelles coûte 9 % de moins

17/04/12 à 10:42 - Mise à jour à 10:42

Source: Trends-Tendances

Le prix moyen des maisons a chuté de 2,3 % au premier trimestre en Belgique. Les tarifs des appartements ont, eux, carrément dévissé, avec une baisse de 8,7 % à Bruxelles, où ils ont coûté 20.000 euros de moins en moyenne.

Un appartement à Bruxelles coûte 9 % de moins

© Thinkstock

Au cours du 1er trimestre, le nombre de transactions immobilières est reste quasiment stable par rapport au 4e trimestre de l'année dernière, constatent les notaires belges, qui notent à peine une légère progression de 0,4 %. Le Baromètre des notaires reprend les ventes qui ont eu lieu au cours du trimestre écoulé.

Tant les prix des maisons d'habitation que des appartements ont chuté durant les trois premiers mois de l'année. Actuellement, une maison coûte en moyenne 222.434 euros, contre 227.691 euros au 4ème trimestre 2011(- 2,3 %). Le prix d'un appartement s'élève désormais à 198.372 euros (une diminution de 4,6 %).

Ces résultats entrent en contradiction frontale avec ceux de Trevi, qui publiait hier lundi un indice concluant à une augmentation des prix. Une différence attribuable aux méthodes de calcul, résolument différentes.

Maisons d'habitation : - 2,3 %

Au 1er trimestre, le prix moyen des maisons en Belgique a diminué de 2,3 % par rapport au 4e trimestre de 2011. Une maison d'habitation coûte en moyenne 222.434 euros, contre 227.691 euros au 4e trimestre de 2011.

Cette légère diminution du prix moyen des maisons est constatée, par les notaires, dans les trois régions du pays de manière assez homogène. En Flandre, le prix d'une maison passe de 240.193 euros à 239.190 euros (- 0,4 %), en Wallonie, ce prix passe de 169.040 euros à 166.841 euros (- 1,3 %) et à Bruxelles, le prix est désormais de 391.404 euros contre 393.705 euros au 4e trimestre de 2011 (- 0,6 %).

"Ces évolutions pourraient être interprétées comme une stabilisation des prix mais il faut les relativiser. Au regard de l'inflation, toujours élevée, il faut plutôt y voir un léger tassement des prix des maisons d'habitation."

Appartements : - 4,6 %

Au 1er trimestre, le prix moyen des appartements en Belgique passe de 207.849 à 198.372 euros, soit un recul de 4,6 %. En Flandre, le prix moyen d'un appartement passe de 210.513 euros à 204.943 euros (- 2,6 %). En Wallonie, comme pour les maisons d'habitation, le prix moyen se replie de 1,3 % avec 147.703 euros (contre 149.635 euros).

A Bruxelles, le prix moyen régresse plus nettement, affichant un prix moyen de 206.007 euros contre 225.561 euros au trimestre précédent, soit - 8,7 %. Cette diminution vient annuler l'évolution positive de 7,9 % constatée entre le 3e et le 4e trimestres de 2011.

"Ces chiffres, comme pour les maisons d'habitation, comprennent également les références des nouvelles constructions parmi lesquelles les appartements représentent une large part du marché", prévient cependant la fédération notariale.

Nombre de transactions immobilières : stable

Après avoir clôturé l'année 2011 avec un indice de 106,4, l'activité immobilière en Belgique entame 2012 avec une légère progression de 0,4 %, soit un indice de 106,8 pour ce premier trimestre. "Le mois de janvier était chargé, indiquent les notaires. L'activité était 14,5 % supérieure qu'en janvier 2011 et se rapproche du mois record de novembre 2011. Les mois de février et de mars sont, quant à eux, plus proches de l'activité connue l'an dernier avec un recul de 4,8 % en mars 2012 par rapport à mars 2011."

Pour l'ensemble du trimestre, en comparaison avec le premier trimestre 2011, la fédération notariale avance une progression de 4,7 %. Bruxelles présente l'augmentation la plus soutenue (+ 7 %), contre + 5 % pour la Wallonie et + 4 % pour la Flandre.

"Par rapport au 4e trimestre de 2011, l'évolution de 0,4 % est la conséquence de différentes tendances au sein des trois régions du pays. Bruxelles progresse de 13,3 %. Les autres régions restent plus stables avec un léger recul de 2,3 % de l'activité en Flandre et une amélioration sensible de 1,9 % en Wallonie."

Les droits d'enregistrement

Les droits d'enregistrement ont progressé de 9,2 % en 2011 par rapport à 2010. Cette progression est à la fois due au bon niveau de l'activité immobilière mais également à l'évolution des prix moyens des transactions.

Le 4e trimestre de 2011 s'est clôturé avec une progression de 7,7 % par rapport au 4e trimestre de 2010. En outre, le montant des droits d'enregistrement était supérieur aux niveaux de 2007 et 2008. Il s'agit également d'une augmentation de 15,2 % par rapport au 3e trimestre de 2011.

Les chiffres de janvier 2012 sont d'ores et déjà connus et restent, là encore, supérieurs à ceux des cinq dernières années, avec un bond en avant de 13,6 % par rapport à 2011.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires