Trop de Belges dissimulent leur résidence à l'étranger

30/12/10 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Source: Trends-Tendances

Malgré une augmentation ces dernières années du nombre de contribuables déclarant une propriété immobilière à l'étranger, trop de Belges continuent de dissimuler la leur aux yeux du fisc, a affirmé jeudi le député sp.a Dirk Van der Maelen, dans un communiqué.

Trop de Belges dissimulent leur résidence à l'étranger

© Thinkstock

En 2009, plus de 48.000 contribuables ont inscrit des revenus immobiliers étrangers dans leur déclaration ou ont reçu une rectification fiscale portant sur ce type de revenus, selon une réponse ministérielle à une question du député socialiste flamand.

Cela ne représente plus que 3% d'augmentation par rapport à 2008, alors que l'augmentation était de 50% de 2005 à 2006, relève M. Van der Maelen. Il rappelle qu'il y a cinq ans, la France, pays où les Belges possèdent le plus de résidences secondaires, avait fourni une liste des propriétés immobilières détenues par des Belges, à la demande du fisc belge.

Les 48.000 déclarations de 2009 permettent d'évaluer le nombre de propriétés immobilières détenues par des Belges à l'étranger autour des 30.000, étant donné que les couples mariés sont comptés deux fois.

"Sachant que les Belges possèdent déjà quelque 29.000 propriétés en France, il est clair que la majeure partie des propriétés à l'étranger ne sont toujours pas déclarées", calcule-t-il.

M. Van der Maelen estime que les Belges possèdent environ 108.000 secondes résidences à l'étranger. Il demande donc que le fisc réclame de nouvelles listes à la France, mais aussi à d'autres pays de villégiature comme l'Espagne, l'Italie, le Maroc ou la Turquie.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires