Stade national: les premiers coups de pioche dès le 14 mars 2016

21/08/15 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Belga

Les travaux en vue de la construction du nouveau stade national de football, au nord de Bruxelles, débuteront en principe le 14 mars 2016, selon les premiers détails communiqués par le promoteur du projet, l'entreprise Ghelamco, à l'occasion de la publication de son projet de rapport d'incidences environnementales.

Stade national: les premiers coups de pioche dès le 14 mars 2016

/ © DR

Le document relatif à la construction de l'"Eurostadium", dont les installations seront également utilisées par le Sporting Club d'Anderlecht, a été publié sur le site internet de la commune flamande de Grimbergen sur le territoire de laquelle se trouve le "parking C", remplacé à terme par la nouvelle infrastructure.

Il ressort de ces premiers éléments, préparés par le bureau d'étude Technum, que le stade sera haut de 56,6 mètres, soit six niveaux pour une capacité de 61.450 spectateurs. Construit sur l'angle ouest du parking C, ce "complexe multifonctionnel" proposera également 16.000 mètres carrés de bureaux, 24.000 mètres carrés de services, 10.000 mètres carrés de services au public et de services communautaires, 7.000 mètres carrés d'installations socio-culturelles et 1.500 places de parking. Quarante jours de matches de football y seraient organisés au maximum chaque année.

Disponible au service de l'aménagement du territoire de Grimbergen, le document est soumis à consultation jusqu'au 19 septembre en vue de préparer le rapport d'incidences définitif. Le document détaille la future configuration du stade et du site sur lequel il sera construit, l'organisation de la mobilité et la façon dont les travaux seront exécutés.

Outre le stade, un complexe innovant ovale de six étages sera également construit sur le site, dédié à la médecine sportive, à la consultance et aux examens sportifs. Proposant 10.000 places, le sous-sol servira d'aménagement au plus grand parking sous-terrain du pays. Une zone verte accessible au public complètera le site, ainsi qu'un pavillon abritant une bibliothèque (sportive) au nord-est du site.

Durant la première phase, qui débutera en principe le 14 mars 2016, les opérations consisteront en la réalisation de travaux de déblaiement de quelque 1,2 million de mètres cubes de terre, à un rythme de 36 camions par heure, transportés de jour, via le ring jusqu'au canal de Willebroek. Le soir, le rythme retombera à 12 camions par heure. Si les travaux devaient commencer plus tard que prévu, la cadence serait revue à la hausse. La destination de la terre déblayée sera fonction de la demande le moment venu.

L'aménagement du parking se déroulera en quatre phases, du 4 mai 2016 au 3 mars 2017. La construction du stade lui-même est censée durer 18 mois et aboutir le 1er juin 2018.

Les préfabriqués seront acheminés de nuit. L'étude des lieux a conclu à la possibilité d'aménager une centrale temporaire de béton sur place et, dans la même optique, d'utiliser pour le béton le sable présent sur les lieux.

Enfin, le document évoque également les alternatives à la construction d'un stade sur le parking C mais aucune d'elles, ni la rénovation du stade Roi Baudouin, ni la construction d'un stade sur le terrain de Schaerbeek-Formation ou celui du site Wanson ne soutiennent la comparaison. Le bureau Technum invite à ne pas les étudier dans le cadre du projet d'incidences.

En savoir plus sur:

Nos partenaires