Quid de la taxation de mes revenus locatifs ?

08/06/16 à 14:35 - Mise à jour à 14:35

Propriétaire d'un grand appartement, j'ai l'intention de louer cinq chambres à des étudiants. Dois-je payer des impôts sur ces revenus locatifs ?

Quid de la taxation de mes revenus locatifs ?

© Belga

En principe, vous n'êtes pas taxé sur les revenus locatifs en tant que tels. Ce que vous devez par contre savoir, c'est que les revenus locatifs sont considérés par le fisc comme des revenus immobiliers. Ceci signifie que vous êtes taxé sur le revenu cadastral indexé de l'appartement augmenté de 40 %.

L'imposition en tant que revenus immobiliers implique que vous pouvez déduire les charges liées au crédit que vous avez éventuellement conclu pour acheter ou rénover l'appartement. Cet impôt est donc plutôt avantageux car, ainsi qu'il a été écrit ci-dessus, vous n'êtes pas imposé sur les revenus locatifs réellement perçus.

Sachez cependant que dans certains cas, les revenus issus de la location de chambres d'étudiants peuvent être assimilés par le fisc à des revenus professionnels. Tel sera le cas si vous achetez plusieurs immeubles pour les donner en location et que vous utilisez ces biens immobiliers en tant que bailleur pour l'exercice de votre activité professionnelle. Les revenus locatifs seront alors imposés comme des revenus professionnels à des taux dégressifs. Concrètement, vous paierez dans ce cas de figure jusqu'à 50 % maximum (plus les taxes communales) sur les revenus locatifs.

Il est question de revenus professionnels lorsque vous vous organisez professionnellement pour donner des chambres d'étudiants en location. Songez par exemple à une publicité intensive, à l'intervention d'une agence immobilière pour la gestion des bâtiments et la perception du loyer. En soi, le nombre de chambres que vous mettez en location n'est pas déterminant pour établir s'il s'agit ou non d'une activité professionnelle ; c'est un ensemble d'éléments qui démontre le caractère professionnel.

Nos partenaires