Prévisions négatives pour le secteur de la construction en 2012

10/11/11 à 14:35 - Mise à jour à 14:35

Source: Trends-Tendances

La Confédération Construction prévoit pour 2011 une baisse de 13,5% des autorisations de bâtir de nouveaux logements par rapport à 2010. "Ce recul affectera tout naturellement la production de logements neufs en 2012", a expliqué jeudi l'administrateur délégué Robert Demeulenaere.

Prévisions négatives pour le secteur de la construction en 2012

© Thinkstock

En 2010, 50.000 autorisations de bâtir des logements neufs avaient été délivrées. Pour 2011, la Confédération Construction estime leur nombre à 43.000, du moins si les chiffres moyens du second semestre sont supérieurs de 10% à ceux du deuxième trimestre 2010. L'une des explications est la baisse temporaire de la TVA sur une partie des coûts de la construction, arrivée à échéance le 31 mars 2011. De nombreux donneurs d'ordre s'étaient empressés d'introduire leur demande de permis de bâtir avant cette date, ce qui a stimulé les activités de construction en 2011.

Les chiffres relatifs au non-résidentiel sont plus favorables. Grâce au rebond de l'économie en 2011, le volume autorisé pour la construction de nouveaux bâtiments au deuxième trimestre 2011 se situe au niveau le plus élevé enregistré ces deux dernières années. Le secteur prévoit pour 2012 une poursuite modérée de la croissance, mais tout dépendra du climat économique incertain.

Même tendance pour la rénovation. Le nombre de permis de rénovation pour le logement a reculé (-2,5%) par rapport à 2010, alors que le nombre de permis pour le non-résidentiel a progressé (+5%).

En ce qui concerne le génie civil, la Confédération Construction redoute les conséquences de l'affaire Dexia sur les budgets des communes. Jusque fin 2011, les prévisions sont néanmoins positives. Le Bureau fédéral du Plan prévoyait en septembre une hausse des investissements publics de 19,5% à l'approche des élections communales de 2012.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires