Précompte : haro sur l'immobilier !

06/06/12 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Trends-Tendances

La plupart des certificats immobiliers sont redevables d'un précompte de 25 %, un taux qui ne sera pas modifié. Les certificats plus récents, qui bénéficiaient d'un précompte réduit de 15 %, sont dorénavant précomptés à 21 %. Il en va de même pour les sicafi.

Précompte : haro sur l'immobilier !

© Thinkstock

Compte tenu de l'évolution plus qu'incertaine des Bourses ces dernières années et de l'indigence du rendement des carnets de dépôt, bons de caisse et obligations, l'immobilier coté est volontiers présenté comme une alternative salvatrice, au travers des sicafi et, plus accessoirement, des certificats immobiliers.

La plupart de ces derniers, à savoir ceux émis avant le 1er mars 1990, sont redevables d'un précompte de 25 %, un taux qui ne sera donc pas modifié. Les certificats plus récents, qui bénéficiaient d'un précompte réduit de 15 %, sont dorénavant précomptés à 21 %. Il en va de même pour les sicafi.

Exemple : Cofinimmo. Le dividende brut est inchangé à 6,50 euros depuis plusieurs années. Le dividende net revient par contre de 5,525 euros en 2011 à 5,135 euros en 2012.

Deux privilèges demeurent par contre. En ce qui concerne les certificats, la partie "amortissement" du coupon reste logiquement exempte de précompte... au moment du paiement. Ce précompte est en effet reporté en fin de vie du certificat : il frappera la plus-value.

Les sicafi investies à au moins 60 % en immobilier résidentiel, soit Home Invest et Aedifica, distribuent un dividende libre de précompte. Ce taux de 0 % n'est pas modifié. Leur détenteur peut-il s'acquitter du précompte supplémentaire de 4 % pour conserver l'anonymat de ses revenus ? La question n'est pas tranchée.

S.B., avec G.L.

En savoir plus sur:

Nos partenaires