Pourquoi les promoteurs immobiliers devraient planter des choux

02/04/17 à 09:46 - Mise à jour à 05/04/17 à 11:58
Du Trends-Tendances du 30/03/17

Une production locale et saine, bénéfique pour l'environnement, l'économie locale et le lien social. Si l'agriculture urbaine présente des avantages évidents, il en est d'autres plus discrets, en termes de valorisation de l'immobilier notamment.

L'équivalent de plus d'un hectare de forêt a été planté sur les terrasses des deux tours hautes de 80 et 110 mètres. Véritable poumon vert du quartier milanais de Porta Nuova, en Italie, Bosco Verticale (forêt verticale en français) abrite 900 arbres et des milliers d'arbustes et de plantes. Les essences ont été sélectionnées avec soin, notamment pour leur pouvoir anti-polluant. Faisant office de filtre naturel, elles absorbent le CO2 et fixent les particules de poussières présentes dans l'atmosphère, tout en régénérant l'oxygène. Grâce à sa végétation, le bâtiment est par ailleurs protégé de la pollution sonore et bénéficie d'une climatisation naturelle, bienvenue en période de touffeur estivale. Un projet utopiste ? Pas le moins du monde. Pour preuve : les logements ont été livrés en 2014.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos